All posts filed under “Babel sombre

comment 0

Felisberto Hernández, Les Hortenses

Dans un autre monde possible — un monde meilleur, assurément —, Felisberto Hernández (Montevideo, 1902-1964) serait tout simplement reconnu comme l’un des grands noms de la littérature mondiale. Il y aurait certes quelques énergumènes pour lui dénier tout talent et prétendre que c’est un auteur… Read More

comment 0

Pablo Martín Sánchez, Frictions

Depuis qu’au cours de l’été 2016, dans les colonnes d’un journal de droite, un certain professeur de droit révéla au grand jour mon secret, je peux désormais sortir du placard littéraire dans lequel je me suis tenu enfermé depuis des années et dont seuls quelques… Read More

comment 0

César Aira, Le congrès de littérature

César Aira appartient à cette constellation d’écrivains pour lesquels la littérature ne cesse jamais de s’inventer et, surtout, d’inventer. Des écrivains pour lesquels raconter des histoires imaginées n’est pas un art mort, n’est pas non plus d’emblée voué à l’échec, mais constitue au contraire la… Read More

comment 0

Pierre Parlant, Qarantina

Quoi de plus beau qu’un livre que je ne comprends pas sur un pays que je ne connais pas ? Quoi de plus de beau, surtout, que résider dans une langue qu’on ignore, dans laquelle on baigne pourtant, et à partir de laquelle on va écrire ?… Read More