comment 0

8.6.19

De faux steaks pour les pauvres et de faux steaks pour les riches. Mais pas les mêmes. De vrais faux steaks pour les riches et de faux vrais steaks pour les pauvres. Ce qui fait toute la différence. Les riches décident de manger des faux steaks pour ne pas manger de la viande et on donne des faux steaks à manger aux pauvres pour leur faire accroire qu’ils mangent de la viande. D’un certain point de vue, on pourrait se dire finalement tout le monde mange la même chose il n’y a pas de problèmes, mais ce serait à côté du sujet. Le sujet, la question, le problème, c’est : Est-ce que les choses sont ce qu’elles semblent être ou non ? Est-ce que tu veux que les choses soient ce qu’elles semblent être ou non ? Est-ce que tu crois que les choses sont ce qu’elles semblent être ou non ? Et si tu t’apercevais que les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être ? T’es-tu déjà demandé si les choses étaient ce qu’elles semblaient être ? L’industrie agro-alimentaire déploie des trésors d’ingéniosité pour que les choses ne semblent pas ce qu’elles sont, pour que le pavé de soja ressemble à un steak de bœuf, que la tranche de soja ressemble à une tranche de gouda, pour qu’un amalgame de gras peau soja amidon puisse ressembler suffisamment à un steak pour ne pas sembler ce qu’il n’est pas, un amas de gras. Les problèmes ne sont pas désincarnés, tu vois, ils sont là, dans nos vies, en chair et en os. Quelle est la différence entre celui qui veut être trompé et qui l’est (le steak de soja qui ressemble à un steak de bœuf pour les riches) et celui qui ne veut pas être trompé et qui l’est (le steak de soja qui ressemble à un steak de bœuf pour les pauvres) ? Est-ce que, si tu veux être trompé, ça va, mais si tu ne veux pas l’être, ça ne va pas ? Mais pourquoi ne pas vouloir que les choses semblent ce qu’elles sont et soient ce qu’elles semblent ? Les riches, pour un peu d’authenticité, adoptent des comportements irrationnels. Les pauvres, eh bien, les pauvres, il leur arrive ce qui arrive toujours aux pauvres, on les prend pour des pauvres. La transformation ne serait-elle pas celle-ci, toutefois : que les choses soient enfin ce qu’elles semblent et qu’elles semblent enfin ce qu’elles soient ? Qu’il n’y ait plus entre les choses et moi le filtre déformant de l’illusion que je projette sur les choses pour qu’elles soient plus belles qu’elles ne sont (se duper soi-même) ni l’illusion que d’autres projettent sur les choses pour que je ne m’aperçoive pas qu’elles sont laides (mentir). Qu’enfin, les vessies ne passent plus pour des lanternes. Le paradoxe, en outre, n’est-il pas que nous sommes responsables de cette confusion radicale, qu’à force de dire de nous dire et de nous entendre dire que la bêtise, le néant de la pensée, c’était précisément l’identité x = x, un sou est un sou, les choses ne sont plus ce qu’elles sont, plus ce qu’elles semblent, n’importe quelle chose peut ressembler à n’importe quelle chose, n’importe quelle chose peut être n’importe quelle chose, n’importe quoi n’importe quoi, n’importe qui n’importe qui, et qu’à la fin, tu ne sais plus si ce que tu manges, c’est la vraie viande ou de la fausse viande, si tu as commandé de la fausse viande et qu’on t’en sert de la vraie ou si tu voudrais manger de la vraie mais qu’on t’en sert de la fausse, si ta vessie est une lanterne ou ta lanterne une vessie, mais c’est quoi déjà, une vessie ? et une lanterne ? non de quoi tu me parles ? et puis qui êtes-vous, d’abord ?

IMG_20190608_223858.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.