All posts filed under “Journal

22.9.20

6 heures du matin. L’orage a passé. Je vois encore des éclairs qui illuminent le ciel derrière les nuages, mais ils me semblent si lointains à présent. N’en reste plus qu’une odeur de pluie en suspens dans l’air. Douce mais omniprésente. Éclats dans le ciel… Read More

18.9.20

Tout est de ta faute. Tu n’as que ce que tu mérites. Parfois, je ne comprends pas très bien ce que je suis en train de faire, il me semble que j’ai besoin d’un certain temps, sinon pour comprendre, du moins pour appréhender l’activité. Ce… Read More

17.9.20

On me compte un an de plus aujourd’hui. À vrai dire, je ne sais pas quelle différence cela fait avec hier, entre le moi d’hier et le moi d’aujourd’hui, c’est-à-dire, sinon celle-ci : hier, au coucher, j’ai eu une idée, et aujourd’hui, j’ai commencé à la… Read More

14.9.20

De la bourgeoisie universelle. — L’espèce de doctrine non explicitée en tant que telle de la conservation de la vie comme horizon ultime de l’existence, qu’est-elle, au final, sinon une extension du conservatisme bourgeois à l’ensemble des processus biologiques ? Répondre Ne pas mourir à la question Qu’est-ce que vivre ? n’est… Read More

11.9.20

Que faudrait-il, pour changer ? Une nouvelle façon de voir le monde ? Mais n’y en a-t-il pas déjà eu des centaines, voire des milliers, dont personne ne sait plus quoi faire et qui s’entassent dans la grande remise de l’histoire des idées ? Une nouvelle façon de… Read More

8.9.20

Pas envie de savoir de quoi souffre le monde, ce qui le fait trembler, ce qu’il redoute, les causes qu’il assigne à sa destruction prochaine ou lointaine, pas envie, non. J’ai déjà beaucoup à faire avec ce pour quoi je souffre, ce qui fait que… Read More

4.9.20

Commence par écrire des phrases qui n’ont pas de sens ou alors sans te soucier de leur sens. Meilleure façon de déclencher. Meilleure façon d’enclencher quelque chose — disons de se mettre à penser, à sentir, à écrire. Après tout, qui peut bien être sûr d’avoir… Read More

2.9.20

Pourquoi est-ce que je ne conçois plus l’écriture comme une activité séparée, distincte, à part, mais comme participant de l’activité globale de l’organisme, de ma vie non morcelée, non fragmentée ? Pourquoi est-ce que je me demande pourquoi ? ? Après tout, ce n’est pas tant une question qu’un constat,… Read More

1.09.20

La phrase que je viens d’écrire dans le cahier éclaircies est une question : Mais si tout est fini, si tout est mort, que reste-t-il à faire ? ce qui n’est peut-être pas une question parfaitement bien posée, mais je ne sais pas si elle pourrait être mieux posée, aussi l’ai-je… Read More

31.8.20

L’été s’achève. Les touristes sont partis. Il y a du vent. La plage est déserte. L’enfant joue. Je sais que c’est une illusion, que les libertés publiques ne sont jamais que conditionnelles, qu’il n’y a guère de liberté que privée, celle de l’exil intérieur, mais… Read More