entre les orteils

Entre les orteils
des continents
inexplorés —
pourquoi ai-je pensé
cette phrase
pourquoi me la suis-je
dite à moi-même
et pourquoi l’ai-je
écrite ?
à force de marcher
peut-être
toujours question d’avancer
mais pour aller où ?
cela qui le sait
qui le sait
sinon mes pieds ?

Déclameur : ce texte est un extrait d’un ensemble plus long, un poème intitulé couleurs primaires (et partout c’est la guerre) toujours en cours d’écriture.