All posts filed under “Non classé

comment 0

La légèreté de l’esprit. 54.

Dans une ville de taille moyenne, j’avais redécouvert, sans bien m’en rendre compte tout d’abord, le bruit. Le bruit qui était absent de la petite ville de province où nous résidions, Daphné, Nelly, et moi. Ce fut l’oreille tendue, soudain, un plissement des yeux qui… Read More

comment 0

La légèreté de l’esprit. 52.

Je courais à travers champs, sur les routes, vent de face, ou bien rabattant les cheveux par derrière sur le visage, légèrement sur le côté, de moins en moins châtain, mais pas tout à fait blanches encore, épaisses mes mèches, brunes encore, que je repoussais… Read More

comment 0

27.6.22

Je cherche un mot qui n’existe pas. La dépravation est le destin de toute forme artistique, qui ne saurait demeurer pure qu’en s’annulant elle-même, c’est-à-dire en refusant son sens culturel, en s’acharnant à être pure idiosyncrasie ou en se mentant à elle-même ou en s’autodétruisant.… Read More

comment 0

Que faire ?

Que faire du mortel ennuique le monde me cause ?rien que le laisser me dissoudrerien ne doit demeurer de moivieux moi plus ancien que moivieux monde plus ancien que moipas assez encore à mon goûtpas assez de passé entre lui et moidemeure de lui les… Read More

comment 0

5.4.22

Cette nuit, dans mon rêve, je transpirais tant que je devais écoper les flux de sueur qui inondaient mes cheveux et mon front à mains nues. Sauf que ce n’était pas un rêve, me suis-je aperçu en me réveillant inondé de transpiration. Je me suis… Read More

comment 0

4.4.22

Je m’endors. Et n’en ai conscience qu’au réveil, quand je ne dors plus. Dans l’intervalle, je suis léger, discret, absent, je ne perturbe, ne trouble rien, ne fais pas de bruit. De l’existence, je n’ai que l’apparence minimale, végétale. Je suis là. De l’extérieur, on… Read More

comment 0

27.3.22

« Je ne suis pas fait pour ce monde. » Je crois que ce fut ma première pensée consciente de la journée. Ensuite, je tenais Nelly dans mes bras et je m’apprêtais à le lui dire à haute voix quand Daphné entra dans notre chambre. Tant mieux,… Read More

comment 0

13.3.22

Penser par soi-même autrement que par soi-même. Cela peut sembler une contradiction, c’est vrai, mais non. Qu’il faille s’efforcer d’être à l’origine de ses pensées, ce qui présuppose d’avoir une attitude critique vis-à-vis de toutes les pensées, celles des autres comme les siennes propres, cela… Read More