All posts filed under “Non classé

27.6.22

Je cherche un mot qui n’existe pas. La dépravation est le destin de toute forme artistique, qui ne saurait demeurer pure qu’en s’annulant elle-même, c’est-à-dire en refusant son sens culturel, en s’acharnant à être pure idiosyncrasie ou en se mentant à elle-même ou en s’autodétruisant.… Read More

Que faire ?

Que faire du mortel ennuique le monde me cause ?rien que le laisser me dissoudrerien ne doit demeurer de moivieux moi plus ancien que moivieux monde plus ancien que moipas assez encore à mon goûtpas assez de passé entre lui et moidemeure de lui les… Read More

5.4.22

Cette nuit, dans mon rêve, je transpirais tant que je devais écoper les flux de sueur qui inondaient mes cheveux et mon front à mains nues. Sauf que ce n’était pas un rêve, me suis-je aperçu en me réveillant inondé de transpiration. Je me suis… Read More

4.4.22

Je m’endors. Et n’en ai conscience qu’au réveil, quand je ne dors plus. Dans l’intervalle, je suis léger, discret, absent, je ne perturbe, ne trouble rien, ne fais pas de bruit. De l’existence, je n’ai que l’apparence minimale, végétale. Je suis là. De l’extérieur, on… Read More

27.3.22

« Je ne suis pas fait pour ce monde. » Je crois que ce fut ma première pensée consciente de la journée. Ensuite, je tenais Nelly dans mes bras et je m’apprêtais à le lui dire à haute voix quand Daphné entra dans notre chambre. Tant mieux,… Read More

13.3.22

Penser par soi-même autrement que par soi-même. Cela peut sembler une contradiction, c’est vrai, mais non. Qu’il faille s’efforcer d’être à l’origine de ses pensées, ce qui présuppose d’avoir une attitude critique vis-à-vis de toutes les pensées, celles des autres comme les siennes propres, cela… Read More

9.2.22

J’ai envie de taper très fort sur quelque chose n’importe quoi pour le casser mais je ne le fais pas. C’est dommage, peut-être cela me ferait-il du bien ou alors peut-être cela me ferait-il du mal, qui me ferait peut-être du bien par une sorte… Read More

19.12.21

Effets secondaires. Impression qu’on s’est amusé à me rouer de coups toute la nuit durant. J’envisage d’écrire quelque chose au sujet de la cause de cette sensation, de la cause de la fièvre et de la fatigue de la veille, mais non. J’ai cru en… Read More

Sainte Lucie de Zurbarán

Une collection de choses dont je ne connais pas le nom, mais que je cherche. À tâtons. Comme nous sommes toujours dans le noir, je cherche les yeux fermés. C’est ainsi que j’avance. À tâtons, donc. Une composition de choses. De toutes les choses. Posées… Read More