comment 0

28.9.18

Ce que j’aimais le plus, et qui me manque le plus, peut-être, dans notre seconde vie parisienne, la vie parnassienne, c’est d’être un piéton. Tout faire à pied, ou presque, un peu de bus, rarement de métro, presque jamais de rer. Je sais que ça ne correspondait pas du tout à la façon dont vivent les Parisiens, mais je n’en ai jamais rien eu à foutre des Parisiens, moi, j’aimais marcher dans les rues. Nous marchions pendant des heures, avec Nelly. Dès que nous en avions l’occasion. C’était bien. Et non, je n’ai rien à dire de plus intelligent.

Qu’est-ce qui est digne d’être écrit ? — Rien. N’importe quoi. Tout.

La plus belle petite fille du monde n’a pas tenté d’assommer son père, aujourd’hui.

Note la différence entre les livres : ceux qui te donnent envie d’arrêter d’écrire immédiatement à l’opposé de ceux qui te donnent envie d’écrire encore toujours. Mais comment savoir lesquels aimer et lesquels haïr ?

Cherche un livre à lire, à aimer, bêtement, béatement, surtout pas à écrire. Surtout pas.

IMG_20180928_181345.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.