comment 0

11.1.19

La bêtise me fascine. Il m’arrive parfois d’être hypnotisé par la bêtise, de me demander mais comment peut-on être si bête ? et de ne savoir que répondre, de simplement contempler la bêtise, avec l’impression de devenir bête moi aussi. D’être happé par elle comme par un énorme batracien dans le ventre duquel je suis digéré longtemps, ses sucs gastriques dissolvant mon corps lentement. La bêtise est probablement contagieuse, mais ce n’est pas ce qui me préoccupe, plutôt qu’elle s’accompagne généralement d’une force de conviction qui est susceptible de l’emporter chez la majorité (immense, même).

Ce matin, quand je suis allé courir, après avoir écrit dans mes habitacles, il faisait 1°C. Rien de dramatique. Mais à Marseille, on ne réagit pas au climat exactement comme ailleurs. Dans le jardin public derrière le MAC, il y avait un cordon de sécurité autour d’un périmètre qui semblait ne posséder aucune qualité particulière. En approchant, on découvrait cependant cette inscription effrayante ATTENTION VERGLAS. Un peu plus loin aussi, ça glissait un peu, mais les agents de la force publique n’avaient sans doute pas cru bon d’intervenir.

Mes habitacles. 5 chapitres à peine, pour l’instant. Les deux derniers sont encore loin d’être terminés. Il y a quelques jours encore, je me disais que j’avais bien fait d’abandonner ce texte, et voici qu’à présent, je ne pense plus qu’à lui. Est-ce que je manque de méthode ? Probablement. Ou alors, on peut aussi penser que ce texte s’est rappelé à moi par la négative, par un rejet qui cachait mal son jeu d’attirer l’attention à lui, sans donner l’impression de le faire, sinon je me serais probablement lamenté d’avoir abandonné ce texte, là où, en le rejetant d’abord, évidemment, un phénomène d’attraction — irrésistible, sinon ce n’est pas de l’attraction — s’exerce. Hier soir, Nelly a lu le premier cahier. Je crois que j’ai l’imprimatur.

Nelly, impératrice de l’imprimatur.

IMG_20190111_184059~2.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.