comment 1

20.6.19

Combien y a-t-il de façons de faire les choses — une, beaucoup, une infinité ? Si tu t’interroges, disons, sur le sens des questions, des questions que tu te poses, combien de sens penses-tu qu’elles auront — un seul, beaucoup, une infinité ? Il y a peut-être autant de façons de faire les choses qu’il y a de gens qui les font — voire plus —, mais est-ce que cela veut dire qu’il n’y a pas une bonne façon de faire les choses ? Par exemple, je parle à quelqu’un de littérature, qui me répond gestion, de quoi parlons-nous ? Est-ce que nous parlons de la même chose de deux façons différentes ou bien est-ce que nous ne parlons pas de la même chose ou bien est-ce qu’il y en a un qui parle de quelque chose et l’autre qui raconte n’importe quoi ? Est-ce que les choses devraient être comme elles sont ou autrement ? Est-ce que je devrais parler d’autre chose, parler différemment, ne plus rien dire du tout ? Est-ce que les autres devraient se taire, et me laisser parler ? Est-il nécessaire que quelqu’un parle tout le temps (pas nécessairement la même personne) ? Est-il nécessaire que quelqu’un ait toujours la parole ? Et si plus personne n’avait la parole, n’aurions-nous plus rien à nous dire ? Si nous n’avons plus rien à nous dire, cela implique-t-il nécessairement que nous n’ayons plus rien à dire ? Si tout le monde fait quelque chose que, d’un point de vue relativement rationnel, on peut considérer comme débile, qui a raison, ceux qui continuent à le faire coûte que coûte ou bien ceux qui s’arrêtent et disent aux autres non mais franchement c’est n’importe quoi ce que vous faites ? Quand est-ce qu’on peut légitimement estimer qu’une civilisation est sur le déclin ? Quand la plupart des gens font n’importe quoi en toute liberté, quand les décisions prises par les représentants des peuples semblent toutes plus stupides les unes que les autres ou quand presque plus personne n’écoute de musique de son temps ni n’est en mesure de citer un compositeur de musique de son temps ? La passion pour la musique ancienne est-elle le signe d’une culture raffinée ou le symptôme d’une civilisation qui ne s’entend plus elle-même ? Si elle ne s’entend plus elle-même, comment une civilisation saurait-elle s’écouter ? Qui décide de qui écoute quoi ? Est-ce parce qu’il y a trop bruit qu’on n’écoute plus que de la mauvaise musique ? Pourquoi y a-t-il de la musique alors que le silence (l’absence de bruit superfétatoire), c’est bien ? La musique n’est-elle plus qu’un instrument de dressage ? Une civilisation qui se sert de la musique comme d’un instrument de dressage, n’est-elle pas barbare ? Une civilisation barbare est-ce une contradiction dans les termes ou ce qui finit par arriver, inéluctablement, à toute civilisation ? Le destin de la civilisation est-elle la barbarie ? La barbarie est-elle — par suite — l’essence de la civilisation ? Ne sommes-nous pas que des sauvages, en fait, qui faisons semblant de n’en être pas ? Ne sommes-nous pas tous, par nature, des menteurs, qui faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour retarder l’heure de notre mort ? Il fait chaud. Tout va bien.

IMG_20190620_173717.jpg

1 Comment so far

  1. Franchement, j’adore lire tes Cahiers Fantômes, j’arrête presque de respirer.
    Je suis sûre que tu es ce genre de personne à qui l’on ne cesse de dire « Tu penses trop, tu te complique la vie ! » 😉
    Mais je dis qu’heureusement, il y a des gens qui pensent dans cet univers.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.