comment 0

Le livre brûlé

[Du hasid Nachman de Breslau] on ne sait rien ou presque : né en 1772, mort de tuberculose en 1811, il passe sa courte vie à errer, écrire qu’il est le Messie et se faire détester. Comme souvent chez les « grands initiés », la succession fait le reste. En l’occurrence son secrétaire Nathan divulguera l’enseignement singulier de ce rabbin mystique, dont l’essentiel porte sur une obsession de la nécessaire destruction des livres. Il brode sur le concept de sefer ha-nisraf : le livre brûlé, puis il écrit un traité portant ce titre, qu’il met au feu avec une parfaite cohérence, en 1808. Il montre à ses étudiants la feuille de papier couverte de notes de sa main et dit : « Nombreux sont les enseignements de cette page et nombreux sont les mondes qui se nourrissent de sa fumée » avant de la brûler ; faire cela « c’est apporter la lumière au monde », bien évidemment. Cette maïeutique par la provocation n’émeut aujourd’hui personne qui est un peu sorti de chez soi mais elle fit grand bruit à l’époque, d’autant que Nathan allait jusqu’à professer l’obligation de jeter au feu tous les livres sacrés puisque, au même titre que les livres hérétiques, ils rendent « impossible de s’approcher du Nom béni ». Cet homme est aujourd’hui considéré comme un saint ; des centaines de milliers de fidèles dans le monde, dont les ultras du judaïsme, lui vouent la plus insolite des dévotions sans aller toutefois jusqu’à saisir la boîte d’allumettes, pour autant que l’on sache. À l’extrême cap de sa pensée poétique, il avait, toujours selon son secrétaire, qui a peut-être tout inventé, construit la belle théorie du sefer ha-gamouz ; au-dessus du livre brûlé, le livre absolu est celui qui se dissimule. « Aucune main ne l’a touché, aucun œil ne l’a vu. »

Lucien X. Polastron, Livres en feu. Une histoire de la destruction sans fin des bibliothèques, pp. 118-119.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.