comment 1

28.2.17

28.2.17

Un peu partout autour de moi, semble-t-il, on s’indigne qu’un politicien un peu marginal ait fait l’objet des railleries de potiches télévisées dont l’une aurait commencé sa carrière comme auteur de livres. Mais personne ou presque ne s’étonne qu’autant de monde les regarde, et que ces millions de personnes puissent seulement encore vouloir voir ça, feuilleter encore des livres faits par des gens comme ça. Comme s’ils pouvaient avoir la moindre idée, comme s’ils pouvaient avoir quelque chose à dire, comme si tout semblant de discours, chez eux, n’était pas déjà compressé pour qu’il passe partout par le medium inepte qui constitue le centre de leur existence, pour qu’il séduise la majorité — sans délai. Et comme si les regarder, commenter leurs faits, gestes, déclarations, humeurs, éructations, ce n’était pas valider cette compression du monde et souhaiter qu’elle continue telle quelle, qu’elle soit peut-être un peu moins de droite ou un peu plus de gauche, un peu plus humaniste et plus gentille avec les animaux, mais qu’elle perdure identique à elle-même, à un changement dérisoire de sensibilité près.

—— Le manque terrible d’imagination.

Écouté Samson François jouer Ravel. Je voudrais trouver quelque chose à dire, mais je suis purement et simplement fasciné, ce qui est un sentiment agréable cependant que tu écoutes la musique, mais cesse de l’être dès que la musique a fini. Il ne te reste plus alors qu’une sensation désagréable causée par le vide laissé par la musique et l’incapacité dans laquelle tu te trouves de dire quelque chose de plus que c’est émouvant… (ce qui revient à ne rien dire du tout). Ou alors tu rejoues le disque pour tâcher de répéter l’expérience, sachant qu’elle ne se reproduira pas forcément comme tu t’y attends.

1 Comment so far

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.