comment 0

14.9.17 (hier, donc)

En classe de troisième, il y a un siècle à peu près, quand ma copine de l’époque m’avait parlé de Céline, disant que le Voyage au bout de la nuit, c’était bien parce qu’au début il était anarchiste mais qu’à la fin il devenait antisémite, ce qui l’était moins, j’avais dû ouvrir deux grands idiots parce que je n’avais pas la moindre idée de ce qu’elle pouvait bien vouloir dire. J’avais bien sûr entendu parler de l’auteur dont Anne-Sophie me parlait, mais lu, non. Il faut dire que je n’ai jamais été particulièrement en avance et qu’elle, en revanche, elle l’était, en plus d’être beaucoup plus intelligente que moi. C’est à cette époque-là que j’ai ouvert le Voyage pour la première fois, pris dans la bibliothèque ancestrale, et refermé aussitôt à cause que je n’y compris rien, du tout. Depuis, c’est ce que j’ai toujours fait avec ce livre, quelques pages tournées avant de le replier sur lui-même sans jamais pouvoir aller très loin. Faiblesse, mollesse cérébrale, sans aucun doute, et puis fatigue a priori aussi parce que, quelquefois, les livres précèdent leur lecture et qu’il faut une grande force morale — ou, au contraire, pas du tout, comme moi en ce moment, quoi — pour entrer dedans et, en l’occurrence, rentrer dedans. Elle parlait peut-être de Mort à crédit, Anne-Sophie, ou de Céline en général, je ne sais plus exactement, mais à présent que j’ai réussi à avancer dans ce livre, je me dis que c’est peut-être à cause d’elle, en fait, si je n’ai jamais réussi à le lire, parce qu’elle m’avait impressionné avec son jugement définitif, elle et son opulente poitrine.

Louis-Ferdinand_Céline_1932

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.