All posts tagged “Louis-Ferdinand Céline

8.1.19

La bêtise est le contraire de l’étrangeté. — Un écrivaillon dont le haut fait est d’avoir traversé la rue des Saints-Pères il y a déjà fort longtemps dit quelque chose sur un sujet, lequel n’a absolument aucun intérêt en soi, et voilà que, soudain, des… Read More

6.2.18

Peu à peu, ma conviction se renforce que l’anonymat est le seul moyen de survivre, la seule façon d’exister qui permette de rester libre, d’écrire comme on respire ; l’anonymat, le secret, une forme de disparition souterraine, se cacher pour avoir quelque chance de devenir quelque… Read More

4.2.18

L’anti-antisémitisme fervent de l’intelligentsia française — et de tous ceux qui n’ayant ni les moyens ni l’opportunité d’en faire partie s’enorgueillissent de la suivre benoîtement — doit moins à la force d’une argumentation rationnelle qu’à l’attraction qu’exerce sur les cerveaux franchouillards le fait d’obéir aveuglément à… Read More

22.12.17

Hier, sur une radio sérieuse, j’ai entendu un type (très sérieux lui aussi) expliquer qu’il avait reconstitué la dixième symphonie de Mahler à partir des esquisses que celui-ci a laissées à sa mort. Il ne se contentait pas de dire qu’il l’avait fait, il en… Read More

14.9.17 (hier, donc)

En classe de troisième, il y a un siècle à peu près, quand ma copine de l’époque m’avait parlé de Céline, disant que le Voyage au bout de la nuit, c’était bien parce qu’au début il était anarchiste mais qu’à la fin il devenait antisémite,… Read More