comment 0

26.5.18

Est-ce que tu crois qu’à force de commémorations, un jour, quelqu’un va vraiment revenir en arrière ? Ou bien se contente-t-on de commémorer pour passer (paradoxalement) le temps ? Comme, en cherchant bien, on finit toujours par trouver quelque chose à commémorer, on pourrait ne plus rien faire d’autre, ne plus rien vivre qui ne soit le souvenir de quelque événement qui a déjà eu lieu par le passé et, effaçant le présent, annulant l’avenir, arrêter (symboliquement, du moins, mais c’est déjà ça) le temps ?

Et le temps qu’il fait ?

Si tu dis Je préfère le temps qu’il fait au temps qui passe, tu ne parles pas du même temps, et ce n’est pas forcément la vérité. D’ailleurs, il n’y a pas de temps qu’il fait sans temps qui passe. Aussi, ne sont-ils peut-être pas si différents que ça. Le temps qui passe plus le temps qu’il fait, c’est le temps qui fait.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.