comment 0

6.8.18

L’art du paysage s’accomplit pleinement, pour ainsi dire, se réalise, pour ainsi dire aussi, dans un monde où la nature n’existe pas. Le jardinier-théoricien devient le nouveau messie.

Évidemment, dans un monde comme celui-là, c’est-à-dire : dans un monde comme celui-ci, partir vivre dans les bois n’a plus rien d’une expérience. C’est une parodie (d’une parodie d’une parodie, etc. ad inf.).

Si un dénommé Jérôme Orsini recevait un mail d’une éditrice lui disant que, malgré une écriture d’une grande maîtrise, elle n’a pas accroché au propos, que ferait-il ? Se suiciderait-il ? Ou bien changerait-il plus modestement de propos ?

Pauvre Jérôme Orsini. Heureusement que je ne suis pas lui.

C’est ce que j’aime avec ce journal qui n’en est pas un, qu’il puisse être perturbé à tout moment. Comme le mail de l’éditrice que je viens de recevoir et que j’ai lu alors que je pensais à tout autre chose (les lignes qui précèdent en apportent la preuve). Qu’il puisse être perturbé à tout moment, et qu’il le soit, comme la vie, et qu’il enregistre ses perturbations en plus de mes idées, mes émotions, mes sentiments, mes envies, blablabla, un sismographe total.

Celui que je suis — enfin, celui que je crois être —, Jérôme Orsoni — je crois l’être parce que c’est écrit sur mes papiers d’identité — apprécie comme tout le monde le travail de Gilles Clément. Et a écrit aujourd’hui un quatrième conte en quatre jour. I’M THE FUTURE. Mais ça n’a rien à voir avec Gilles Clément.

C’est drôle, enfin moi je trouve ça drôle, je veux dire j’accroche complètement à mon propos, c’est drôle, mais la dernière partie de La vie sociale est signée Jérôme Orsini. Ce qui fait donc de cet étranger le narrateur du roman.

Mais qui est Jérôme Orsoni ? Depuis que maman est morte, Dieu seul le sait.

Le clafoutis aux mûres sauvages de Nelly.

IMG_20180806_140320.jpg

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.