comment 0

13.11.18

Et, en plus, ils font don de leurs manuscrits à la grande bibliothèque. Voudraient-ils aussi qu’on les lise ?

Une idée en entraîne une autre. L’envie d’un stylo me rappelle l’existence d’un ensemble de carnets, vierges ou pas, qui végètent dans une boîte en plastique au fond d’un placard depuis le déménagement, c’est-à-dire, si on fait le compte en années, un peu plus d’un an. Par suite du compte, j’exhume les carnets de la boîte dans laquelle ils sont enterrés depuis cette un peu plus d’une année, et où ils ne sont pas morts, les carnets ne meurent pas quand on les enterre dans des boîtes au fond d’un placard, et sans doute pas ailleurs non plus, et sans les lire, ajoute ici et là une phrase, puis deux, puis trois, puis je ne sais pas, je ne vais pas tout compter non plus, mais pas encore une page, mais ça va venir, oui, ça va venir, bientôt. D’où cette réflexion, que je fais comme à la croisée de plusieurs autres, en pensant aux romans graphiques, aux manuscrits, à tout un ensemble de choses que je n’ai pas envie d’articuler entre elles parce que cela donnerait lieu à une pensée sur quelque chose de fondamentalement vulgaire et que je n’ai pas envie de patauger dans cette vulgarité-là, ni une autre d’ailleurs, cette réflexion qui est plus une question qu’une réflexion : faut-il vraiment écrire autre chose que ceux-là, des carnets, des journaux, des notes, plus ou moins intimes, plus ou moins petites (considère, soit dit en passant, la taille monstrueuse à laquelle est en train d’atteindre ce journal, 788044, si le traitement de texte compte juste), des choses qui ne se tiennent pas ensemble, qui n’ont pas d’unité forcée, qui ne sont pas non plus des fragments d’autre chose plus grande qui se serait effondrée, un immeuble ou deux, par exemple, mais qui se compose avec le temps, l’espace, soi, tout quoi ?

Putain quelle outrecuidance quand même (bien que ce soit un bien trop joli mot pour la chose).

IMG_20181113_184344__01.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.