comment 0

16.1.19

Je vais faire quoi, 25, 30 exemplaires de chaque cahier des habitacles ? Comme une manière de tiré à part, si on veut. On peut voir les choses comme ça. Oui. Christian m’a écrit ce matin et il a employé un joli mot, que j’aime beaucoup, et que j’avais eu le tort d’oublier, à propos d’un autre tiré à part, mais enfin, il s’applique à celui-ci : самиздат. Soit, comme le dit le Trésor de la Langue Française sur internet, dans la partie que je préfère des articles, tout en bas : Prononc. et Orth.: [samizdat]. Parfois avec majuscule (supra). Plur. des samizdatsÉtymol. et Hist. 1971 (le Figaro ds Giraud-Pamart Nouv.). Motrusse, propr. « auto-édition », abrév. de samoizdatel’stvo « maison d’auto-édition », comp. de samo- « soi-même » et izdatel’stvo « maison d’édition ». L’angl. samizdat « auto-publication » est att. dep. 1967 ds NED Suppl.2. J’avais déjà commandé une agrafeuse long bras pour brochures Rapesco Marlin, une cartouche d’encre XL pour mon imprimante, des agrafes Rapid. Mais il manquait quelque chose. Du papier. Aussi, c’est ce que j’ai fait ce midi, au lieu de manger (j’ai mangé après), je suis allé acheter du papier, un rouge 120 g pour la couverture et un ivoire 100 g pour l’intérieur. Peut-être que j’ai tort de faire ça, je perds probablement mon temps. Ou alors, c’est une façon d’occuper le temps malgré tout, de ne pas le regarder passer à vide, mais en fait j’aime bien cette idée — tout faire moi-même. Ce qui ne signifie pas que je ne veux plus être édité par un éditeur digne de ce nom, mais il faut que je fasse quelque chose, il faut que je fabrique quelque chose. Tout seul, tout à la main, ou presque. Quand j’ai imprimé le premier cahier aujourd’hui, j’ai ressenti une véritable émotion, j’avais le sentiment d’avoir fait quelque chose. Et, je crois, il y a longtemps que je n’avais pas ressenti cela. SAMIZDAT, dit encore le TLFi, subst. masc. [En U.R.S.S. et, p. ext., dans d’autres pays de l’Est] A. − Ouvrage diffusé clandestinement sous forme polycopiée ou ronéotypée, en raison de l’impossibilité pour son auteur de le faire éditer de façon régulière et ouverte du fait de son caractère politique ou social (d’apr. Giraud-Pamart Nouv. 1974). Les Occidentaux croient que les samizdats qui circulent sous le manteau dans les pays de l’Est sont des textes engagés, polémiques. Mais ce sont tout simplement des romans, des poèmes, les œuvres de Kafka (Le Nouvel Observateur, Spécial littérature, 1981, p. 43, col. 2). Évidemment.

IMG_20190116_144510__01.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.