comment 0

3.2.19

Le mauvais est criminel. Les mauvais livres, les mauvais coups, les mauvais disques, les mauvaises pizzas, et caetera. Le mauvais nie la possibilité du salut. Mais, contrairement au mal, qui nie volontairement la possibilité d’un tel salut, par principe, il le nie involontairement. Par manque de talent, d’envie, de désir, par faiblesse, médiocrité. Le mauvais est inéducable. Il est partout. Et, contrairement au mal, qui s’affirme comme tel, le mauvais prétend être le contraire de ce qu’il est ; il ne dit pas : « Attention, ici, la cuisine est infecte », il dit : « Pizza au feu de bois » ; il ne dit pas : « Escroquerie intellectuelle d’une bassesse rare », il dit : « Le plus grand écrivain français vivant ». Le mauvais ne se contente pas de tromper, ce que le diable fait très bien, il rend malade, il abrutit, sale trop. C’est une soif que tu n’épancheras pas de sitôt.

Villa Noailles à Hyères. — Pierre m’avait parlé de ce mur. Horizon bouché. Il y a bien des ouvertures, des trous rectangles, mais qui peut bien vouloir obstruer la vue, mettre un écran entre ici et là-bas, le résident et le paysage ? Voir une vue et l’interdire. Un monastère est plus ouvert. Comment, encore, construire un habitat si peu méditerranéen au-dessus d’une telle baie ? Impression que tout l’espace de la maison (la maison et autour de la maison) a été conçu indépendamment de la situation de la maison, indépendamment de la géographie, du territoire, du climat. Même le « jardin cubiste » de Guevrekian donne l’impression d’être purement théorique. On fait moderne, mais quelque chose fait défaut. La chambre de plein air est un sas. Aujourd’hui, on mettrait des portes automatiques à la place de ces parois vitrées coulissantes, mais elle est en retrait, elle ne donne pas sur l’air, l’atmosphère, le vide. La maison cache là où, malgré elle, quelque chose se montre. Ce n’est pas mauvais. C’est même très bien, très beau, très impressionnant. C’est ce qu’on s’attend à voir, désormais, quand on pense au style moderne et nul doute que la maison aura fait son effet auprès des célèbres contemporains qui y furent invités. C’est tout ça, en effet. Mais c’est à côté.

IMG_20190203_152618~2.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.