comment 0

13.2.19

Les yeux orange. Ce n’est pas une métaphore, mais une anticipation de la perception.

Nelly est à Paris. Daphné a une conjonctivite. Ergo je n’ai pas un instant à moi.

Tâché de prendre tout de même un certain nombre de dispositions intérieures. Pas relatives à mon intérieur à moi — je ne suis pas certain d’en avoir un. L’intérieur où nous vivons. Nelly, Daphné, et moi. Meubles. Qui font fantasmer depuis quelques années. Lit de jour. Fauteuil. Bureau. Couleurs. Surtout. La nuance comme l’idée. Peindre tous les murs de l’appartement qui donnent sur la mer en mediterranian blue. Pantone 18-4334. Pour casser la frontière entre l’intérieur et l’extérieur. Par la couleur. Comme je ne vais pas abattre tous les murs de façade pour faire une immense baie vitrée — qui ne montrerait pas que la mer, qui plus est, mais tout ce qui se trouve détestable entre la mer et moi, ici et là-bas, dedans et dehors, déplacer le clivage à la nuance près. La couleur permet de faire autre chose que simplement dresser des parois entre les espaces, des murs entre les atmosphères. Elle te permet de pouvoir te cacher et plonger dans le bleu de la Méditerranée. Ce qu’une paroi de verre ne peut pas. Puisque tu n’es plus caché (il faut des rideaux ou des verres mats comme dans la Villa dall’Ava de Rem Koolhaas — qui est tout sauf méditerranéenne — mais alors le verre est une transparence paradoxale — et puis tu te vois frotter en plus les vitres trois fois par semaine avec le vent qu’il y a ?). Et qu’un mur blanc aveugle. Tu n’as même pas la notion de ce qui se trouve par-delà. Un mur bleu, au contraire, fera voir différemment. Il renverra à lui-même — c’est un mur — et à quelque étendue qui se trouve au-delà de lui — c’est un mur couleur de mer. Une idée pour les habitacles. Ce à quoi ressemble un peu le cahier 6, un amas de pensées sans ligne directrice. À moins que les pensées inventent quelque chose que rien ne peut précéder. Je ne sais pas.

c09aoebwgaag527-e1550088443478.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.