comment 0

2.8.19

Voir du pays. — D’un pays, on ne voit jamais que ce que l’on veut. Prieuré, étang, abbaye, ruisseau, château (un peu moins), chemin, église, jardin, parc, champs, ruches, mais pas la zone industrielle, le centre commercial, à deux cents mètres, à peine, de l’abbaye, les usines, qui ressemblent pourtant à s’y méprendre à des églises, les drives, les kebabs, les magasins fermés dans le centre et les zones périphériques immenses parkings à ciel ouvert sinistres barres de béton. On ne voit jamais que ce que l’on veut. De loin, c’est frappant, si tu n’y fais pas attention, tu peux facilement prendre une usine avec ses silos à grains pour une église, plus difficilement, en revanche, une église pour une usine, la structure est la même — là, il manque simplement une croix quelque part pour dire, attention sacré, enfin, feu le sacré, et ici, simplement des gens pour y aller. Quoique là non plus, en réalité. D’un pays, on ne voit pas grand-chose que ce que l’on veut bien consentir à voir. La perception est ainsi faite, les mondes se jouxtent, mais on fait un choix sans même s’en rendre compte. Que faudrait-il faire, dès lors, pour tout voir ? Eh bien, rien, je crois, se laisser porter par la route, le chemin, une manière de destin mobile qui anime les convictions immobiles, les croyances aux distinctions trop fermes, strictes, les frontières. Il n’y a pas de frontières, que des dégradés, des atmosphères qui se convertissent progressivement l’une dans l’autre, des pays qui changent, mais non, rien de fixe, guère d’unité que celle à laquelle on tient, s’accroche, comme quand on dit la France. France, fille aînée de l’Église, où les portes des églises inscrites au titre des Monuments Historiques sont closes, vitraux brisés, nids à pigeons avec vue imprenable sur le paradis (c’est en ligne droite, suivez la flèche). Qu’est-ce que c’est, la France ? Un gouvernement, un territoire, un peuple, une histoire, un patrimoine ? Je ne sais pas. Ici, dans ce petit morceau de ce qu’on appelle la France, qu’il me soit étranger ou non, je ne vois pas, je ne sens pas. C’est quoi, la France ? Tout ce que je sais, c’est qu’on y roule à 80 kilomètres heure.

IMG_20190802_184319.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.