comment 0

26.2.20

Peu ou beaucoup, je ne sais pas. J’ai pris des notes ces derniers jours, partant presque de rien pour esquisser quelque chose dont je perçois les contours sans savoir exactement quoi. Est-ce étrange ? Pas tant que cela. Tout le monde semble vouloir des réponses claires, tranchées sur des sujets bien définis, mais est-ce seulement possible ? Seulement souhaitable ? Parce que les questions n’étant pas de l’ordre « Est-ce qu’il pleut ou est-ce qu’il ne pleut pas ? » et ne situant pas non plus dans l’espace d’une théorie de la vérité binaire, une réponse qui clôt la discussion devrait immédiatement être tenue pour suspecte. Sauf que non. Et puis, on s’angoisse. On remplit nos vies de peurs paniques et de suv, de délires télévisés et de montages outranciers. Alors que tout est réductible in fine à une version purement économique de l’existence : combien tu pèses en kiloargent, combien tu rapportes à ton patron, combien tu ramènes à la maison, combien tu prends, combien tu vends, combien combien combien. Combien ? Trop. Tout est recouvert d’une couche, c’est de la géologie, d’une couche d’obscénité et ma seule chance d’en sortir vivant, de continuer de respirer malgré cette couche toujours plus épaisse qui se sédimente sur le dessus de mon existence, c’est de gratter, gratter, gratter, gratter encore. L’avant-garde de l’humanité passée pouvait encore se dire que tout allait disparaître et que c’était terrifiant. De quoi disposons-nous, maintenant tout a déjà disparu ? Détruit ou enseveli. Alors il faut gratter, théoricien de l’accumulation, de la superposition, de l’enfouissement, de la disparition, et ouvrier de leur destruction.

 Il fait si beau parfois que c’est violent et qu’on pourrait se fondre, se mêler entièrement à ce qui nous entoure. Et puis, le vent se lève. Qu’est-ce que ça change ? Le temps est parfait. Il passe. Les cheveux blanchissent. Qu’est-ce que ça fait ?

IMG_20200226_155740

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.