l’homme au caddie

Hier
ou avant-hier
je ne sais plus
je crois que c’était avant-hier
j’ai vu un type qui avait arrêté sa voiture sur le bas-côté de la route
et était occupé à décharger un caddie plein dans le coffre vide de sa voiture
ensuite
cela n’a pas duré longtemps
je l’ai observé faire
ensuite
il a refermé le coffre de sa voiture
il est monté dans la voiture
il a démarré sa voiture
et il est parti
laissant là
sans plus s’en préoccuper
le caddie
je ne suis pas resté interloqué
non
en fait
c’est un peu bizarre de dire ça comme ça mais c’est vrai
en fait
je m’attendais à ce qu’il s’en aille comme ça
laissant tout derrière lui ce dont il n’avait plus l’utilité
et je me suis demandé
quand l’humanité ne nous surprend plus
ni en bien ni en mal
n’est-il pas trop tard pour s’inquiéter ?
le monde s’arrête
à la bordure du corps
ne s’étend pas plus loin
n’est pas plus vaste
que ces quelques mètres carrés

petit cercle égocentrique des perceptions
petit cercle inconscient
que personne ne délimite
avec lequel tout le monde naît
et meurt.