l’escargot de l’histoire

Le ciel voilé
au-dessus de moi
et la loi morale
tout autour de moi
sans mœurs
de celles
c’est-à-dire
sans lesquelles on meurt
les visages masqués
de plus en plus près de moi
la vérité dévoilée
de plus en plus loin de moi
et sous tous les visages cette peur
civilisée
tellement civilisée
qui darde les volontés
les réduit
à l’absurde
épuisées
le ciel bleu tirant sur le blanc
une tache aveugle
dans une voûte immense infinie qui sait
de confusion.

L’escargot de l’histoire
ignore où il va.

IMG_20200308_103932

Déclameur : ce texte est un extrait d’un ensemble plus long, un poème intitulé couleurs primaires (et partout c’est la guerre) toujours en cours d’écriture.