un peu après la fin

Un peu après la fin
j’attends
que quelque chose se passe
mais rien
je ne suis pas triste
non pourquoi le serais-je ?
il ne passait rien avant
pourquoi se passerait-il
quelque chose à présent ?
il fait nuit
je sors
respirer quelque chose dehors
le calme apparent
et l’ennui omniprésent
qu’il couve dans sa tranquillité sûre
dépravée.

IMG_20200507_235004__01

Déclameur : ce texte est un extrait d’un ensemble plus long, un poème intitulé couleurs primaires (et partout c’est la guerre) toujours en cours d’écriture.