les ruses fusent

Les ruses fusent
à quelle vitesse va
la vérité ?
et le faux
lourdeur sans altitude
nous entraîne-t-il
nous appesantit-il
toujours un peu plus bas
toujours un peu plus las ?
je trace un cercle
avec les yeux
tout autour de moi
des astres scintillent
idées ou bien couleurs
manières de s’arrimer
au monde
et puis de défaire
tous les liens
qui peut encore
vouloir dire le vrai ?
que peut encore
vouloir dire le vrai ?
je fais un nœud
autour de mon cou
avec une langue
ou bien j’étouffe
ou bien je découvre
le bon moyen de m’exprimer.

Déclameur : ce texte est un extrait d’un ensemble plus long, un poème intitulé couleurs primaires (et partout c’est la guerre) toujours en cours d’écriture.