Thot graphomane (carnet noir) : une certaine lourdeur

Une certaine lourdeur
je dirai là
sans la montrer du doigt
mais pas lasse — non
c’est un résultat
chaque jour invente sa discipline
quand même c’est toujours la même
pourrait-on dire
pourquoi est-ce que je fais ce que je fais ?
certains jours
(c’est vrai)
il semble que le sens puisse en échapper
alors je recentre
manière de figurer
nos âmes défigurées
je veux dire : nos corps
elle et lui n’ont jamais connu
la séparation.