Thot graphomane (carnet noir) : en attendant le couvre-feu

En attendant le couvre-feu
je contemple la baie
et les îles au beau milieu
semblent se refléter
dans les nuages qui les surplombent
à la lumière pâle jaune
à peine d’un ciel bleu gris
je pense à quelque chose sur quoi
je ne parviens pas à fixer mon attention
tout paraît se perdre
se confondre
avec ce monde-là que je regarde
pourquoi tout ne disparaît ?
je me le demande alors
et je crois que si je m’écoutais
je répondrais parce que 
tout est parfait
vraiment parfait.