Thot graphomane (carnet noir) : j’arracherai les yeux

J’arracherai les yeux
pour qu’ils ne fassent plus de visages
je proclamerai la haine
de l’amour
de l’art
de l’univers
tellement nous avons aimé
tellement nous nous sommes aimés
et puis soudain plus rien
pas le désamour
oh non mon amour
les gens tombèrent
sous nos regards
comment résister au mal
des milliards de fois par jour
comment résister au monde
chaque instant qui s’écoule ?
j’arracherai leurs yeux
et fixerai les miens
droit sur le néant
écrans aveugles
de toute part allumés
songeant aux morts
qui prononcèrent
l’amour plus grand que l’amour
heures de mensonges
télévisées
y a-t-il une vie plus profonde que la vie ?
mélodies grégaires
pour nous assassines
elle est là la vie plus profonde
là l’amour plus grand
ad libitum la même rancœur
tous en chœur
pas de haine
les dents blanc pur
elles tranchent nos veines
j’arracherai des yeux
pour y voir à travers
dans leur nuit
je survivrai
à tout ce qui ne se peut nommer
j’arracherai mon cœur
et tout saignerai
dans ma platitude limpide
mon infinie clarté
j’offrirai à dévorer les tripes
de ma sainteté.