comment 0

21.9.21

Qu’est-ce que je déteste le plus au monde ? n’est pas la meilleure question avec laquelle se réveiller le matin, commencer la journée et, d’ailleurs, ce n’est pas avec elle que je me réveille. Mais avec Daphné. Cinq heures du matin. Un peu trop tôt. Je tourne, me retourne, prends Nelly dans mes bras. Nous nous rendormons un peu. Sans trop penser, plus tard, je pars courir, et sens mon corps disponible alors que tout justifierait le contraire, mais non, il y a quelque chose d’aérien malgré mes kilos en trop qui me poussent vers le sol qui me tire vers le ciel. C’est une façon de parler. Ne suis-je pas victime d’une illusion ? Depuis des mois, j’ai l’impression que quelque chose est toujours en train de se mettre en place et, pourtant, chaque fois, rien. Avec Nelly, plus tard dans la matinée, nous comptons le nombre d’amis en moins depuis que nous sommes venus nous installer à Marseille — en moins ici, voulons-nous dire. Évidemment, tout est de ma faute, ce n’est pas elle qui le dit mais moi, mais qu’est-ce que ça change de le dire, de le penser, de le croire ? Évidemment, d’un certain point de vue, la région est magnifique et, d’un autre, pourtant, c’est le port de l’angoisse. Du regard, je suis une grosse mouche qui tourne dans la pièce. Elle vient se poser sur le rideau de la fenêtre en face. Je la vois qui se frotte les pattes. Vais-je me lever ? Pour la chasser ? Pour l’écraser ? Décide finalement de tout laisser en place. La considère quelques instants de plus. Quel est le destin d’une mouche ? Sa fonction ? Le but de sa vie ? On est tenté pour échapper au chaos insignifiant de chaque existence individuelle d’envisager les choses à plus grande échelle, à l’échelle de l’écosystème, de la planète, de l’univers, s’imaginant sans doute que, vu de plus loin, cet insignifiant chaos trouvera un sens qu’il n’a pas vu de plus près, mais est-ce vrai ? N’est-ce pas une illusion ? Par exemple, si l’univers est infini ou en expansion (peut-il être les deux simultanément, infini et en expansion ? je me le demande), quel est le point de vue le plus lointain ? Pour tout point de vue, n’y a-t-il pas un point de vue plus grand ? Mais ce n’est pas avec un argument plus ou moins logique que je voudrais répondre à la question. Vu depuis le point de vue de Dieu, pourquoi l’ensemble des choses aurait-il plus de sens que vu de notre point de vue ? Y a-t-il seulement un ensemble des choses ? Une organisation ? L’univers ne tient pas vraiment en place, il se détruit sans cesse, des êtres naissent des êtres meurent, nous y mettons de l’ordre vu à l’échelle de notre existence, voire de notre espèce, voire de notre système solaire, mais qui nous dit que, à l’échelle de l’infini, ce n’est pas la même absence de raison décisive, le même doute, la même question, le même point d’interrogation qui s’écrit ? Quel est le but de la vie d’une mouche ? Elle s’envole, recommence son va-et-vient, et puis je la perds de vue.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.