All posts tagged “Samuel Beckett

27.6.19

Merveilleux Feldman (qui, contrairement à moi, aimait Beckett, moi, je ne peux pas, après avoir lu 70 pages de Molloy, j’ai eu envie de faire la sieste, je crois même que je me suis réellement endormi, ce n’est pas innommable, c’est somnolable), qui explique que… Read More

17.6.19 + 18.6.19

17.6.19 Confusion entre cosmétique et esthétique, entre le fait de décorer le monde, de lui donner une jolie apparence ou de trouver que tout est beau, de voir la beauté partout, et la recherche de la possibilité de la beauté, qui est aussi celle du… Read More

4.4.19

Il faut être fou ou inconscient ou illuminé ou abruti pour continuer. Tout te pousse à arrêter immédiatement, à laisser tomber, à foutre le camp. Mais non, tu continues. Pourquoi ? Je crois que je ne suis ni fou ni inconscient ni illuminé ni abruti, alors… Read More

22.2.17

22.2.17 Un des clichés qui m’insupportent le plus : le « Bon qu’à ça » de Samuel Beckett (en réponse à la question posée par Libération : « Pourquoi écrivez-vous ? » ; question, il faut bien l’admettre, d’une intelligence rare). C’est sans doute une des raisons qui font que je n’aime pas… Read More