comment 0

17.11.18

La page de journal que j’ai écrite, ce jour, je l’ai effacée, parce qu’elle n’était pas faite pour avoir été écrite, mais simplement pour être écrite. C’était en quelque sorte une performance. Toute négative. Mais une performance quand même. Tout négative puisque j’y disais tout le mal que je pense. De quoi ? Tout le mal que je pense, tout simplement : tout ce que je pense mal, tout ce que je pense du mal, tout le mal qui me passe par la tête, tout le mal qu’on se fait, le mal qu’on me fait, que je me fais, que je fais. Pas vraiment simple, en fait. Non pas du tout. Mais je suis convaincu qu’il y a certaines choses, enfin certaines choses, c’est une facilité de langage qui ne convient pas ici, disons mieux : je suis convaincu qu’il y a certains écrits qui ne doivent pas rester. Et que, par suite, s’il ne faut pas s’autocensurer, il ne faut pas avoir peur de tout dire, il faut s’autocensurer, il ne faut pas raconter n’importe quoi. Et surtout : il faut le faire bien. Quand ce n’est qu’une page de thérapie de l’ego qui ne soigne rien, ce n’est pas la peine de la garder, de la regarder, encore moins. Il faut supprimer. L’ordinateur, pour cela, est parfait. Une impulsion électrique et adieu. Pas de rature. Le néant. Contre le fétichisme risible de la page maculée de marques, en couleurs de préférence, de ratures corrections et caetera, pour que l’on voie bien le travail, parce qu’écrire, traduire c’est pareil, c’est un travail, ma brave dame, il y a des gens qui suent pour en arriver là. Quelle vulgarité ! Je préfère mon impulsion électrique qui dit adieu au texte qui doit disparaître. Cette manie de tout vouloir montrer, de ne rien cacher, illusion génétique, littérature ouvrière, obscénité textuelle.

Le culte de la célébrité.

Et puis ? Et puis, nous avons cuisiné.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.