comment 0

13.12.18

Et c’est vrai que partout on voit seuls des visages tristes. On te tuerait pour une place de parking, un caddie au supermarché, un regard de travers, n’importe quoi. Les désirs sont tristes, surtout. Le pouvoir d’achat comme horizon ultime. Ne crois pas que je méprise ceux qui ont ces désirs-là. Je veux dire tout sauf ça. C’est qu’on les a réduits à ces désirs-là et qu’on les a privés des moyens d’avoir d’autres désirs que ceux-là et qu’on insiste, par la force s’il le faut, pour qu’ils n’aient d’autres désirs que ceux-là. Ce n’est pas la violence qui fait problème, mais la tristesse qui l’irrigue. La joie, ou plutôt devrais-je dire la non-tristesse, la seule joie que tu vois est feinte, factice, mal imitée, sur les plateaux de ciné, les écrans de télé, les publicités, tout ce qu’il faut pour que tu n’aies pas d’autres désirs que le pouvoir d’achat. Si seulement tu pouvais en avoir d’autres, mais c’est demander l’impossible, ne le voit-on pas ?

Expérimentation : infusion de feuilles d’oranger.

Ce qui me terrifie le plus, je crois, enfin, en ce moment, c’est le cas, ce qui me terrifie le plus, c’est de voir toujours les mêmes têtes, les mêmes noms, les mêmes événements qui reviennent à intervalles réguliers. Je me suis déjà posé cette question, mais : Comment peut-on désirer ça ? Tu vois, un test postmoderne à la Nietzsche pour l’éternel retour, ce serait ça : Est-ce que tu as envie de lire un nouveau livre de Michel Houellebecq tous les deux jusqu’à ta mort ? Qui peut répondre oui sans trembler au plus profond de lui ? Pas moi. Oh non pas moi. Il faudrait obliger les gens qui publient des livres pour avoir des prix à ne plus jamais publier une fois qu’ils ont obtenu un de ces prix prestigieux qu’ils convoitaient. De l’air. Toujours les mêmes têtes ad libitum et les nouvelles sont pires que celles qui les précèdent ad libitum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.