XLVI.

À quoi pensent les gens heureux ?
on les voit sourire
sur les affiches les photos à la télévision les écrans
parfois tu te dis que
ce ne sont que
des coquilles vides
dissimulées derrière d’immenses rangées de dents trop blanches pour être vraies
mais non
que pourrait-il bien y avoir derrière les apparences ?
d’autres apparences
tunnels infinis de la spécularité
s’enfoncer toujours plus profondément
dans la nature de l’être
jusqu’à ce que
un jour ou l’autre peut-être
il n’y ait plus rien à voir.