All posts filed under “Sortes d’extases provisoires

comment 0

LXXVII. Les femmes fantômes de couleur suivent des hommes qui ne les regardent pas tous les jours tu les vois. Et puis tout autour là dans la rue ces gens déguisés qui chantent et dansent. Dans un coin tapissé d’ombre de l’école des enfants disent… Read More

comment 0

LXXVI. L’abdomen rouge de la libellule dans le jardin a la beauté radioactive des journées ensoleillées et des incendies de forêts exception faite de la conscience de soi que reste-t-il de la nature une note en marge des écritures une phrase sans rythme un algorithme ?

comment 0

LXXV. On ferait des films magnifiques de la fin du monde des photos sublimes de la terre brûlée en train de brûler mais on ne pourrait pas les voir les nuages digitaux seraient partis en fumée sur les écrans plus que des points d’interrogation blancs… Read More

comment 0

LXXIV. Signes étranges de l’autre côté du pare-brise à l’intérieur c’est plus qu’une impression les gens essaient de communiquer mais c’est pire me dis-je que s’ils s’amusaient à communier de l’autre côté du pare-brise ce matin les reflets sur la vitre masquent un peu le… Read More

comment 0

LXXII. Parfois par flashs la vie apparaît aussi réelle qu’elle est l’odeur du monde après la pluie le besoin de toucher la matière douleurs fantômes dans le corps des enfants.