All posts filed under “Sortes d’extases provisoires

comment 0

LX. Quelques heures avant l’incendie de la cathédrale j’ai croisé une vieille dame dans le parc dans sa main elle tenait un sac en papier blanc de gros caractères étaient imprimés dessus comme moi l’observateur attentif pouvait déchiffrer cette inscription étonnante oui au sexy slogan… Read More

comment 0

LVIII. Je mange des noix de cajou en ne pensant à rien ou bien alors au néant ce qui est presque la même chose tout à l’heure sur le parking de l’immeuble d’en face des enfants jouaient à se donner des coups de tubes en… Read More

comment 0

LVII. Des photos de toi-même c’est tout l’horizon dans les nuages digitaux au bout de tes doigts et ta langue qui pendent à présent qu’est-ce que tu fais là à ne regarder que toi ? des photos de toi-même c’est tout ce qui te tient lieu… Read More

comment 0

LVI. Quand tu commences à prendre la réalité pour une parodie de ce qu’elle est est-ce que le monde s’est épuisé soudain fatigué ou bien est-ce toi qui as déraillé et ne sais plus quoi faire sinon cette version comique pour ne pas t’effacer en… Read More

comment 0

LV. L’univers est peuplé de citations approximatives d’idées pas très bien conçues et d’anecdotes salaces sur le devenir de la matière on voit des plis politiques dans le ventre de la classe moyenne on devine des gestes épiques dans un morceau de parpaing tout le… Read More

comment 0

LIV. L’odeur de l’air après la pluie au printemps flashs incohérents sur d’étranges écrans un automobiliste accélère pour écraser un piéton moi peut-être cependant que je traverse la rue n’importe quelle rue grappes de glycines au-dessus du sol en suspension tous les tombeaux sont ouverts… Read More