24.5.18

Recopié les pages de poèmes dans le carnet gris en écoutant les Triadic Memories de Morton Feldman par Marylin Nonken. Sorte d’état second de l’écriture automatique, sans lire, déchiffrant l’écriture manuscrite plongée dans l’écoute sans écoute, le son plutôt que la musique. Pause pour préparer des poivrons grillés (une première), les doigts couverts du jus de ces choses rouge sombre. Ail et huile d’olive non ultra. Puis encore les pages du carnet gris. Le titre : Musique difficile. Inachevée. Qui finira avec la dernière page du carnet. La semaine prochaine. Dans dix ans. Jamais. Ensuite, avec Daphné à la plage jusqu’à ce qu’il soit l’heure du crève-cœur : rentrer. Chute, lèvre ouverte. Tout coule, flue et reflue, la mer tout comme le sang.

IMG_3958.JPG

1 Comment so far

  1. Pingback: 19.2.20 | cahiers fantômes

Commentaires fermés