comment 1

27.1.19

Ai-je tort de préférer une forme de vie morte qui survit (l’atelier de chant grégorien surpris cet après-midi à l’Abbaye de Saint-Victor) à une forme de vie actuelle ? Probablement. Mais ces starlettes de la culture, puisque c’est à elles que je pense, il faut être dépourvu d’idées et d’imagination pour envisager de les admirer (plus sobrement, de simplement s’y intéresser). Mais ce n’est pas vrai que je pense avoir tort, la forme de vie actuelle fait fonctionner l’industrie, quand même elle n’en serait qu’une infime partie, alors que, précisément, c’est l’industrie qui a mis le monde dans l’état où il se trouve aujourd’hui — délabré, quasi inhabitable. Or, c’est tout le problème : comment habiter le monde ? Mais d’abord, il faut se demander — c’est indispensable — : comment s’habiter soi-même ? Trop souvent, tu penses pouvoir adopter une vie toute faite (les starlettes de la culture te vendent des vies toutes faites, le sourire est grand, les dents blanches, qui brillent, facettes fluorescentes, mais l’horizon est étriqué, bouché) et quand tu le fais, de quoi t’aperçois-tu ? D’où vient l’insatisfaction profonde, chronique, que tu ressens ? Cette vie n’est pas faite pour toi.

Quand même je ne ferais jamais que ça — parler dans le désert —, je parlerais quand même. (Et je le fais très bien.)

Écrire en maniaque (comme Socrate).

IMG_20190127_141543.jpg

1 Comment so far

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.