comment 0

XXXIV.

Entrepôts locaux commerciaux mosquées lycées résidences sécurisées
béton armé
la ville stimule son abandon
entrons
à l’intérieur du bâtiment
un étage de haut
un hangar
une grande pièce froide
deux murs mal peints
en bleu
demeurent encore des lieux où l’esthétique n’a pas conquis le commerce
sur un écran
les mêmes images de la télévision
au début on regarde
hypnotisé
et puis
comme c’est toujours la même chose
on essaie de n’y plus prêter attention
mais le bruit est toujours là
sans solution de continuité
qui aiguillonne les esprits ainsi accaparés
occupation du sol occupation des âmes mortes —
est-il besoin d’expliquer
plus avant
la préférence universelle
pour le vide ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.