comment 0

LIV.

L’odeur de l’air
après la pluie
au printemps
flashs incohérents
sur d’étranges écrans
un automobiliste accélère
pour écraser un piéton
moi peut-être
cependant que je traverse la rue n’importe quelle rue
grappes de glycines
au-dessus du sol
en suspension
tous les tombeaux sont ouverts
probablement
mais tu ne sais toujours pas
pour quelle raison
il devrait y avoir quelque chose
plutôt que rien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.