comment 0

LXXV.

On ferait des films magnifiques de la fin du monde
des photos sublimes de la terre brûlée
en train de brûler
mais on ne pourrait pas les voir
les nuages digitaux seraient partis en fumée
sur les écrans
plus que des points d’interrogation blancs
dans des carrés bleus
à bords blancs
on ne s’était plus posé de questions depuis une éternité
c’était tout ce qu’il en restait
avant que l’écran ne vire au noir
présent
définitif
terminal.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.