All posts tagged “Ludwig Wittgenstein

comment 0

28.6.18

D’un côté, il y a le patron du Saona Beach qui crie sur ses employés tout en ne faisant rien, torse nu et bedonnant, chauve comme un œuf. Oh Mohammed, tu le plantes ce piquet ! Je suis pris d’un doute : est-ce qu’il s’appelle vraiment Mohammed… Read More

comment 0

Wittgenstein à Moore à propos de Skjolden

« I do believe that it was the right thing for me to come here thank God. I can’t imagine that I could have worked anywhere as I do here. It’s the quiet and, perhaps, the wonderful scenery ; I mean, its quiet seriousness. » 

Ludwig Wittgenstein, letter to G. E. Moore, october 1936

comments 5

16.2.18

À l’ère du n’importe quoi — appelons ainsi l’époque à laquelle il m’a été donné de vivre —, la pensée, même la plus élémentaire (quelque chose comme le raisonnement) est honnie. Comme si, dans une certaine mesure, l’exactitude, la clarté, la précision, la justesse étaient… Read More

comment 0

18.10.17

L’univers tient dans un hashtag et tous les jours, dans la poussière. La différence entre le bon mot et le witz, à quoi tient-elle ? Tous deux parcourent le territoire du langage. L’un peut-être plus pour la jouissance du moi (regardez-moi comme je suis spirituel) que… Read More

comment 0

18.9.17

Hier, Christian T., qui est né le même jour que moi mais pas la même année, m’a envoyé en réponse à mon message lui souhaitant un joyeux anniversaire un lien pour écouter la pièce de Steve Reich, Proverb, qui est une mise en musique d’une… Read More

comment 0

Expérience de poésie

Ce matin, cependant que Daphné étudiait la profondeur, l’étendue et les limites du paradoxe du sorite dans le bac à sable du Jardin des Grands Explorateurs, ce jardin qui est sans doute mon préféré à Paris parce qu’il n’est ni grand ni petit, que c’est… Read More

comment 0

27.6.17

Cette nuit, ou plutôt ce matin, parce que je me suis réveillé juste après et que c’était déjà le matin quand je me suis réveillé, cette nuit, j’ai rêvé que je croisais MC (gros éditeur de la place de Paris), qui me confiait, sans vouloir… Read More

comment 0

5.6.17

Cette fois, Daphné a rapporté de son exploration de la bibliothèque les Notes for Lectures on “Private experiences” and “Sense Data” que je lui ai donc lues à haute voix. Les premières pages, seulement, parce qu’après elle a dit non, ce qui veut dire que… Read More