All posts tagged “néant

24.5.19

En voyant passer à l’écran une pile jaune de livres de la rentrée littéraire, j’ai appelé Nelly qui était en train de préparer son déjeuner dans la cuisine, et je lui ai dit qu’est-ce que je suis content de ne plus travailler chez Grasset ! et c’est vrai… Read More

7.1.19

Nuit pas blanche mais très claire quand même, au cours de laquelle Daphné se réveille, et tout le monde avec elle, et moi, ensuite, au lieu de me rendormir instantanément, je pense à mon néant, parle à Dieu, lui demande pourquoi ? pourquoi ? pourquoi ? Dieu, impassible,… Read More

3.10.18

Ainsi, moins de vingt-quatre heures à Paris suffisent à me rendre malade. Preuve que mon métabolisme et l’écosystème de la ville ne font pas bon ménage. L’ont-ils jamais fait ? Je ne sais pas. Il faut bien croire que oui. Ou alors c’est la climatisation dans… Read More

9.9.18

Les boulangers ne sont pas (nécessairement) des boulangers. Apologue. (Film muet.) Il est trop tard. Il est trop tard pour le jour. Il est trop tard pour la nuit. Il est trop tard pour la vie. Je ne sais pas pourquoi j’écris. Quelque chose ne… Read More

8.12.17

L’ennui avec les questions, ce sont les réponses. C’est toujours comme ça. Tant qu’on se pose une question, tant qu’on ne cherche pas à y apporter une réponse, ou mieux encore : la réponse, j’entends par là : définitive, le dernier mot, quoi, tout va bien. Mais… Read More

4.10.17

admire la gestion déshumanisée des existences en masse la forme des vies ne ressemble pas à des formes de vie les guerres lasses sont perdues d’avance les automates cramoisis par l’ampleur étique de ce qui passe et dont il ne reste rien que des souvenirs… Read More