All posts tagged “questions

5.9.18

La vérité, c’est que personne n’aime la vérité. Il n’y a guère que quelques fous, quelques poètes, quelques philosophes, et pas tous encore, elles sont une minorité, la plupart préférant s’enfermer dans le dogme, le système, la foi absurde, l’école, qui la supportent. Personne n’aime… Read More

16.7.18

Ciel noir au loin. Éclairs à l’horizon. Beaux et dangereux. Impossible d’éteindre mon cerveau. Hier soir, impossible de m’endormir, impossible de cesser de me poser des questions, d’obtenir toujours des réponses qui, si ce sont les bonnes, font que la vie ne vaut pas la… Read More

11.7.18

Comment se fait-il qu’au sein d’une même espèce, certains ne se sentent nulle part mieux qu’au milieu de la foule cependant que d’autres n’en peuvent pas même souffrir l’idée ? Ce n’est pas la bonne façon de poser la question. Toute population se répartit en majorité… Read More

4.4.18

On te jette le monde à la gueule jusqu’à ce que ta foi, ta voix, tout ce qui participe de toi soit frappé d’indifférence, et que cette indifférence finisse par sembler naturelle, à toi comme à tous. — On, appelle ça : la Famille, l’État, le… Read More

29.3.18

Il faut savoir s’arrêter. Temporairement. Parce que tu ne peux pas t’arrêter définitivement. Si tu peux t’arrêter quand tu veux, si tu peux t’arrêter quand on te le demande, si tu peux t’arrêter définitivement, ce n’était vraiment pas la peine de commencer. Si tu peux… Read More

14.3.18

Les histoires américaines sont devenues universelles. Et si moi, elles ne me parlent pas, est-ce que je suis trop particulier ? Ou est-ce que les récits universels signent toujours de nouveau la mort de l’âme ? Bien sûr, l’âme en tant que chose n’est guère plus qu’un… Read More

31.1.18

Funérailles de la fiction. Funérailles de la fiction, oui, c’est ce que j’ai écrit dans le carnet couleur olive, en fin de matinée, après être allé courir, ainsi que deux autres remarques sur l’époque, l’obsolescence et la posthumité, moins pour déclarer la mort de la… Read More

16.1.18

L’emphase de l’en phase. Imaginer en revanche tous les cas du contraire. Exister. Résister. Se désister. Perception d’une vie qui sourd malgré le bruit. Comme quelque sous-bois de l’être peut l’être : moins un abri qu’un lieu où croître. Sous les détecteurs, imaginer tout ce qui… Read More

14.1.18

Du bris des choses, pas grand-chose à sauver. Un sentiment d’effritement, peut-être ; — destruction lente, sans flammes sang larmes ni explosion. Pas même le temps qui passe. C’est instantané, tout aussi bien. Le ciel gris s’écarte-t-il au loin ? Je ne sais pas. Je ne vois… Read More

16.12.17

Hier, c’était le goûter de Noël à la crèche. Évidemment, en voyant le mec déguisé en Père Noël (il y avait une Harley Davidson garée devant l’entrée de la crèche, je suis sûr que c’était la sienne), Daphné s’est mise à pleurer et à hurler… Read More