All posts tagged “été

21.6.19

Est-ce que le fait que des comportements irrationnels passent pour rationnels (et réciproquement ?) est un signe de dégénérescence ? Par exemple, singer la culture populaire dans une perspective postmoderne peut paraître rationnel (relecture ironique, déconstruction, et blablabla) mais quand la culture populaire envahit le monde entier… Read More

5.3.19

Que ce monde rend petit, qu’il est étroit. Et qui, pour prendre sa revanche, qui n’a jamais rêvé d’un éternel été ? Au lieu de quoi on te demande de choisir entre l’heure d’hiver et l’heure d’été. Si c’était une image, ce serait une image du… Read More

21.10.18

journées avec rien dedans si peu qu’on voudrait savoir pourquoi on y mettrait quelque chose oiseaux migrateurs qui obscurcissent le ciel par moment passages ou bien nuages ou bien nuées alors les nuages sont des nuées et les nuées des nuages organisation spontanée de l’univers… Read More

22.9.18

Pourquoi les éditeurs s’entêtent-ils à adresser aux auteurs dont ils ne veulent pas publier les livres ces inutiles courriers dans lesquels un être anonyme ou abstrait (le comité littéraire, les éditions pol) te répond — c’est ce que j’ai lu dans le courrier que j’ai laissé… Read More

27.7.18

Chaud en voiture — la vieille, que papa nous prête parce qu’il ne s’en sert plus, pas l’autre — entre Bonneveine et le Camas. Midi en été. La dissolution de l’individualité est terrifiante pour celui qui écrit. C’est ce que je pense, en tout cas. Ce… Read More

13.7.18

Chaud aujourd’hui à Cadenet. Chez Christian et Danièle. Les pieds gonfles — comme Œdipe. On en apprend tous les jours. Heureusement. La machine Apple nous a fait prendre un chemin que nous n’avons jamais suivi pour y aller. On perd un temps fou à suivre… Read More

5.7.18

Vent qui souffle. Fort. Ciel bleu pure Méditerranée. J’ai écrit quelques pages pour les habitacles aujourd’hui, et je me rends bien compte que je ne sais pas toujours ce que je raconte. Je n’avance pas masqué. C’est l’inverse. J’avance dans un espace masqué que je… Read More

3.7.18

Cassé deux portes aujourd’hui. Pourtant, je n’ai pas exactement une force surhumaine, mais il faut dire qu’elles l’étaient déjà, cassées. Je n’ai fait qu’en rajouter un peu. La porte du garage — qui a failli me tomber dessus. C’est la deuxième fois que cela arrive… Read More

2.7.18

Deux ans et neuf mois aujourd’hui. Chaleur. Pour la première fois de l’année. Difficile de courir. 10 kilomètres. Slalome comme un abruti entre les boulistes au Parc Borély. Personne ne me jette de boule sur la tête. C’est heureux. Pourtant, on peut bien dire, pourtant,… Read More

21.6.18

Ô journal, mon cher journal, j’ai pris l’habitude de dire que je te tiens, mais il n’en est rien. C’est toi, qui me tiens. Pourquoi nous entretenons-nous ? Quand même on scierait toutes les planches pourries, ça ne ferait pas de bois pour l’hiver. Autant les… Read More