All posts tagged “silence

comment 0

3.5.19

Il y a tellement de choses à dire qu’il y a trop de choses à dire. Et du coup, plus personne ne dit plus rien ? Ce serait tellement bien. Ce matin, en écrivant un texte dont je ne veux pas parler, j’ai pensé à cette… Read More

comment 0

7.1.19

Nuit pas blanche mais très claire quand même, au cours de laquelle Daphné se réveille, et tout le monde avec elle, et moi, ensuite, au lieu de me rendormir instantanément, je pense à mon néant, parle à Dieu, lui demande pourquoi ? pourquoi ? pourquoi ? Dieu, impassible,… Read More

comment 1

20.11.18

J’écris dans mon carnet. Le bison rouge. C’est ainsi que je l’appelle. Et c’est tout ce que je fais. Enfin, c’est tout ce que je fais, non, ce n’est pas vrai. Je traduis aussi. Mais traduire, ce n’est pas faire comme écrire, c’est faire pour… Read More

comment 1

13.10.18

Pas grand-chose à raconter ces derniers temps. Tellement la migraine que j’ai vomi le matin. C’était mardi. Nelly venait de partir pour Paris. Je n’avais jamais ressenti ça. Je ne sais pas si c’est l’orage de la veille et l’ampoule qui rend l’âme et le… Read More

comment 0

18.9.18

Chut. Comme dans se taire, voilà qui est toujours plus facile à dire qu’à faire, non ? Comme si, face au choix de parler ou de se taire, on choisissait toujours de parler. Et puis, chut, c’est déjà dire quelque chose. Ou alors est-ce que je suis… Read More

comment 0

5.5.18

Ce n’est pas que je ne souhaite pas être en phase avec mon époque, c’est que je n’y parviens pas. La nuance est de taille. C’est peut-être exagéré. Sous de nombreux aspects, en effet, mon existence est parfaitement en phase avec mon époque. Mais théoriquement,… Read More

comment 0

21.4.17

Dans Silence, John Cage raconte l’histoire de ce jeune japonais qui alla vivre sur une île pour y suivre l’enseignement d’un maître. Au bout de trois ans, n’étant toujours pas parvenu à l’illumination, il se présenta devant le maître pour lui annoncer son départ. Le… Read More

comment 0

25.2.17

25.2.17 Rien. La tentation même d’écrire : « Rien. », simplement, un point c’est tout. Mais je sais que ce serait fat parce qu’évidemment, ce n’est pas rien écrire. C’est même tout le contraire, c’est une pirouette autour de l’acte d’écrire. Or, une pirouette n’est pas un paradoxe,… Read More