All posts tagged “Nelly

9.12.18

Hier soir, avec Nelly, c’était la première fois que nous sortions depuis la naissance de Daphné. Tous les deux. Ensemble. Nous étions sortis chacun de notre côté, ça oui, mais ensemble, non. Nous sommes allés dîner dans un restaurant du Cours Julien. En taxi. Le… Read More

5.12.18

Pendant une demi-heure, montre en main, non, j’exagère, pendant bien trente minutes, un moment qui m’a paru éternellement long, en tout cas, je me suis posé la même question, entêtante, obsédante, ou presque, d’autant plus perturbante que, pendant ce temps, le temps long donc, relativement,… Read More

4.12.18

Qu’est-ce qu’on est à l’étroit dans le tgv. Il faut dire que je voyage en seconde. La dernière fois, pas la dernière fois qu’on s’est parlé au téléphone, la fois d’avant, la dernière fois, mon frère (c’est mon aîné) m’a dit moi je voyage en… Read More

30.11.18

Il pleut, j’ai froid, et je n’arrive pas à me débarrasser de mon rhume. Une partie du personnel de l’école où Daphné va est en grève et Daphné ne veut pas faire la sieste, en fait elle est surexcitée, elle chante un chanson à propos… Read More

27.11.18

Si seulement je pouvais me contenter de détester tout. Les gens sont obsédés par l’identité parce qu’ils manquent d’imagination. Enfin, non, je devrais plutôt dire : Les gens qui sont obsédés par les questions d’identité sont des gens qui manquent d’imagination. La première fois que je… Read More

25.11.18

Ce que la République française n’est pas : la république des Françaises (et des Français). À titre personnel, c’est vrai, moi je ne manifeste pas, alors je devrais peut-être me taire à ce sujet, mais comme tout le monde parle et parle et parle, à tort… Read More

23.11.18

Il y a quelques jours, un missionnaire autoproclamé qui se faisait passer pour un touriste américain a payé des pêcheurs pour qu’ils le conduisent avec leur bateau sur une île située au large de l’Inde là où vit une tribu qui refuse tout contact avec… Read More

22.11.18

Au lieu de monter à Paris — tu montes chéri ? non mais je rêve — pour manifester comme la France le fait tout le temps de tous temps ce qui ne sert à rien sinon à encombrer un peu plus les rues de Paris qui… Read More

18.10.18

Depuis que j’ai (re)commencé à lire Ulysses, des phénomènes étranges ont eu lieu : j’ai eu une migraine terrible avec aura et vomissements (deux), il est tombé des trombes d’eau sur la ville (ce qui s’appelle un épisode méditerranéen), Nelly s’est fait une entorse du genou… Read More

3.10.18

Ainsi, moins de vingt-quatre heures à Paris suffisent à me rendre malade. Preuve que mon métabolisme et l’écosystème de la ville ne font pas bon ménage. L’ont-ils jamais fait ? Je ne sais pas. Il faut bien croire que oui. Ou alors c’est la climatisation dans… Read More