All posts tagged “Nelly

comment 0

27.3.18

Le monde dans lequel Daphné est née est pire que celui dans lequel nous sommes nés, Nelly et moi. C’est ce que j’ai dit à Daphné, ce matin. Ce qui rend notre responsabilité encore plus critique — responsables que nous sommes de l’avoir mise au monde,… Read More

comment 0

16.3.18

Ce matin, après avoir conduit Daphné à la crèche, j’ai filé la métaphore du barrage contre le fascisme. Et puis, je suis allé courir. Avec le soleil qui commence déjà à taper. 7 km en moins de quarante minutes. Pas trop mal pour un vieux… Read More

comment 0

15.3.18

Nelly à Paris pour l’inauguration du salon du livre. Moi, je reste à Marseille. Avec Daphné. À qui j’ai expliqué hier ce que fait maman et ce que je fais moi. De toute façon, aucune envie de participer à cette horrible foire. Les fois où,… Read More

comment 0

10.3.18

Au pays de la censure positive, la joie d’interdire est toujours partagée. Les peuples sont des masses violentes ; — surtout quand ils se délitent. La route — cinq heures. Entre Gênes et Marseille. Moitié Nelly, moitié moi. Une partie sous la pluie en écoutant Plume de… Read More

comment 0

2.3.18

Orage de grêle, ce matin. Pourtant, en ouvrant les volets, un peu avant, le ciel était relativement clair pour un ciel nuageux. Et puis, presque imperceptiblement, il est devenu noir, gris ardoise, a dit Nelly, presque bleu, ai-je dit, pour ma part. Bientôt, le billes… Read More

comment 0

18.2.18

Settimana povera. — Celle qui vient. Cette nuit, réveil de Daphné. Deux fois. D’abord, Nelly se lève, et puis moi. Ensuite, après mon tour, quand elle s’est enfin rendormie, impossible de trouver de nouveau le sommeil. Pense alors à des phrases, des bribes de phrases… Read More

comment 0

15.2.18

Parfois, je ne comprends pas grand-chose. Parfois, même, je ne comprends rien du tout. Je n’ai souvent rien à dire. Alors je me tais. Ça ne fait pas de moi quelqu’un d’extraordinaire, au contraire, mais de toute façon, ce n’est pas ce que je veux… Read More

comment 0

29.1.18

Plantage systématique et régulier (une minute après ouverture, je dirais, mais je n’ai pas chronométré) du traitement de texte avec le fichier des araignées 2. Aucune envie d’y voir un signe, mais je perds quand même une heure à chercher une solution (copier le fichier dans… Read More

comment 0

24.1.18

Peu dormi. Fièvre de Daphné — avec qui je passe ensuite la matinée cependant que Nelly travaille. Pas fatigué, non. Pas encore, peut-être. La nuit, durant les laps entre deux sommeils, écoute des fragments d’émissions radiophoniques sur Palerme, Naples, Trieste. Est-ce étonnant que, à peine arrivé,… Read More