All posts tagged “nuit

15.1.19

Cahiers 4, 5 & 6 en cours d’écriture dans les habitacles. Quoi qu’il arrive, je n’arrêterai pas. Est-ce une bonne résolution ? Je ne sais pas. Bonne, je ne sais pas si elle l’est. En tout cas, oui, résolu, je le suis. C’est la moindre des… Read More

7.1.19

Nuit pas blanche mais très claire quand même, au cours de laquelle Daphné se réveille, et tout le monde avec elle, et moi, ensuite, au lieu de me rendormir instantanément, je pense à mon néant, parle à Dieu, lui demande pourquoi ? pourquoi ? pourquoi ? Dieu, impassible,… Read More

15.11.18

J’ai passé une partie de l’après-midi à consulter des sites pour apprendre à (mieux) se souvenir de ses rêves. Les méthodes me paraissent un peu empiriques, mais après tout il est possible qu’on ne puisse pas faire beaucoup mieux que donner des trucs. Un truc… Read More

9.9.18

Les boulangers ne sont pas (nécessairement) des boulangers. Apologue. (Film muet.) Il est trop tard. Il est trop tard pour le jour. Il est trop tard pour la nuit. Il est trop tard pour la vie. Je ne sais pas pourquoi j’écris. Quelque chose ne… Read More

16.7.18

Ciel noir au loin. Éclairs à l’horizon. Beaux et dangereux. Impossible d’éteindre mon cerveau. Hier soir, impossible de m’endormir, impossible de cesser de me poser des questions, d’obtenir toujours des réponses qui, si ce sont les bonnes, font que la vie ne vaut pas la… Read More

1.7.18

On oublie presque tout ce qu’il nous arrive. Heureusement. Sinon, on ne pourrait tout simplement pas vivre, les souvenirs comme des parasites grésilleraient en permanence empêchant de penser à quoi que ce soit, de faire quoi que ce soit. Ce serait invivable de ne pas… Read More

13.6.18

Gris. Pluvieux. Vent fort. Nuit courte. Et fatigante. Nelly part à Paris aujourd’hui. Évidemment. Je conduis Daphné à la crèche. Au retour, je me remets à la traduction. En cours de frappe, fatigue, mais il faut que ça avance quand même. Surtout que rien n’avance… Read More

1.6.18

L’insaisissable sommeil de Daphné. L’écouter parler à un moment ou un autre de la nuit entre trois et quatre du matin alors que tu voudrais dormir. Mais à quoi bon forcer les choses ? C’est ce que tu te dis à ce moment-là de la nuit… Read More

18.4.18

Fatigue aujourd’hui parce que Daphné s’est réveillée dans la nuit, vers deux heures du matin. Quand je suis allée la voir dans sa chambre, elle était assise dans son lit et se racontait des histoires. Je lui ai demandé pourquoi elle n’arrivait pas à dormir… Read More

18.2.18

Settimana povera. — Celle qui vient. Cette nuit, réveil de Daphné. Deux fois. D’abord, Nelly se lève, et puis moi. Ensuite, après mon tour, quand elle s’est enfin rendormie, impossible de trouver de nouveau le sommeil. Pense alors à des phrases, des bribes de phrases… Read More