All posts tagged “James Joyce

14.11.18

Pas de sujet — une force, un destin. (Ne pas confondre avec : la force du destin.) L’horreur du sujet, de l’assujettissement, de l’anéantissement de qui ne veut se résoudre à l’indexation, qui se refuse à être montré du doigt. On trouve toujours un moyen pour te… Read More

7.11.18

7+11=18 Plongé dans Ulysses depuis plusieurs semaines déjà. Chaque nouvelle sortie hors du texte — chaque hors-texte est littéralement une apnée — est plus difficile que la précédente parce que, si je progresse dans le texte, il ne faut pas croire que la bêtise ne progresse pas… Read More

18.10.18

Depuis que j’ai (re)commencé à lire Ulysses, des phénomènes étranges ont eu lieu : j’ai eu une migraine terrible avec aura et vomissements (deux), il est tombé des trombes d’eau sur la ville (ce qui s’appelle un épisode méditerranéen), Nelly s’est fait une entorse du genou… Read More

17.10.18

L’histoire est mal foutue, qui avance tordue, quand elle ne se ramasse pas sur le cul. Comment expliquer autrement que des millions — toujours plus nombreux — n’en admirent jamais qu’un seul, ou deux, comme si on les obligeait à réduire le champ des possibles, un être… Read More

16.10.18

Here comes Jacques Lacan Dancing the French cancan People do rejoice He is reading James Joyce Quand même tu regarderais par le petit bout de la lorgnette avec les meilleures intentions du monde, tu n’en regarderais pas moins par le petit de la lorgnette. Les… Read More

14.10.18

Ce matin, j’ai marché dans Marseille, et c’était bien. De la maison jusqu’à la plage de la Pointe Rouge et retour en faisant un détour et des photographies de ce que je voyais tout autour de moi, et c’était bien. Un peu plus de 7… Read More

13.10.18

Pas grand-chose à raconter ces derniers temps. Tellement la migraine que j’ai vomi le matin. C’était mardi. Nelly venait de partir pour Paris. Je n’avais jamais ressenti ça. Je ne sais pas si c’est l’orage de la veille et l’ampoule qui rend l’âme et le… Read More

6.10.18

whackfollolderah La connerie est tellement partout que tu as l’impression d’être cerné. Réflexe d’autodéfense, manquerait plus que je sois cintré, dit Guillaume, tu te dis, mais non arrête d’être parano, ce n’est pas toi, personne ne s’intéresse à toi, ce n’est pas toi qui es… Read More

17.6.17

Davy Byrnes 21 Duke Street Dublin Au Davy Byrnes, le moins que l’on puisse dire, c’est que la moyenne d’âge est plutôt dégarnie, et les seuls qui aient encore quelques cheveux qui tiennent tous seuls sur la tête, ou ne soient pas totalement gris (et… Read More

29.4.17

29.4.17 Robert Rauschenberg à propos de son « Erased de Kooning Drawing » : « It’s not a negation. It’s a celebration. » — D’abord, la double négation et puis l’affirmation, et la phrase qui fait la même chose en fait que le geste même d’effacer le dessin. Effacer, dira-t-on,… Read More